Holaira organisera un symposium au Congrès de l’ERS sur la dénervation pulmonaire ciblée (TLD) chez les patients atteints de BPCO

Le programme comprend L’étude AIRFLOW-1, le besoin de nouveaux traitements pour la BPCO et L’innocuité à long terme de la TLD

AMSTERDAM, PAYS-BAS–(Marketwired – Sep 28, 2015) – Holaira, Inc., un développeur de dispositifs médicaux destinés à traiter les maladies pulmonaires obstructives, a annoncé qu’il organisera un mini-symposium sur la dénervation pulmonaire ciblée* (TLD) chez les patients atteints de BPCO modérée ou sévère, lors du Congrès international de la Société respiratoire européenne (ERS) qui se tiendra le 28 septembre. Le programme sera présidé par les professeurs Felix Herth, MD, PhD, FCCP, et président de la division ses soins pneumologiques et respiratoires à la Clinique du thorax de l’université de Heidelberg, et Alvar Agustí, MD, PhD, directeur de l’Institut du thorax à la Clinique hospitalière de Barcelone. Quatre experts scientifiques présenteront les résultats de leurs recherches sur des sujets comprenant : Les voies cholinergiques et le besoin de nouveaux traitements pour la BPCO ; Méchanisme d’action et le système de dénervation pulmonaire de Holaira(TM) ; Efficacité et innocuité à long terme de la TLD chez 37 patients atteints de BPCO, et Première expérience de l’étude clinique AIRFLOW-1.

« Après deux ans de recherche, les résultats de notre étude multicentrique prospective de phase I indiquent que la TLD bronchoscopique, basée sur le concept de l’ablation des nerfs parasympathiques des poumons, est faisable, sans danger et bien tolérée par les patients atteints de BPCO modérée ou sévère », a déclaré Dirk-Jan Slebos, MD, PhD, chercheur principal et médecin pulmonaire au Centre médical universitaire de Groningen, aux Pays-Bas. « Le potentiel thérapeutique durable à long terme représenterait un développement prometteur pour la prise en charge des patients atteints de BPCO avancée. »

L’entreprise a également annoncé la présentation de trois nouveaux résumés durant le 25e Congrès annuel de l’ERS, organisé du 26 au 30 septembre à Amsterdam, soulignant l’utilisation de son système de dénervation pulmonaire durant les procédures de TLD chez les patients atteints de BPCO. Les trois résumés, publiés ce mois-ci dans l’European Respiratory Journal (Revue européenne de pneumologie), examinent l’innocuité de la TLD bilatérale en une seule procédure, l’innocuité à deux ans de la TLD, et l’effet additif de la TLD combinée à des médicaments anticholinergiques chez les patients atteints de BPCO.

« Nos recherches indiquent que la dénervation pulmonaire ciblée peut améliorer la bronchodilatation lorsqu’elle est associée à des médicaments anticholinergiques inhalés », a déclaré le professeur Coenie Koegelenberg, MD, PhD, de l’université de Stellenbosch et de l’hôpital académique Tygerberg, en Afrique du Sud. « Notre étude multicentrique prospective sur 22 patients a démontré une amélioration considérable de la fonction pulmonaire lorsqu’on compare l’effet de la TLD à 20 watts combinée à un anticholinergique inhalé au traitement de référence à l’ipratropium seul. »

D’après Jim Pavliska, vice-président des affaires cliniques, ces résultats préliminaires encouragent Holaira à continuer l’évaluation par une étude randomisée à grande échelle.

Holaira développe actuellement un nouveau système à base de cathéter pour traiter la BPCO en agissant sur l’hyperactivité des nerfs des voies respiratoires au moyen d’une TLD, une procédure bronchoscopique unique de thérapie ablative qui ouvre les voies respiratoires obstruées afin d’améliorer la respiration et qui présente un potentiel d’amélioration durable de l’état de l’ensemble des poumons. Encore peu reconnue, la BPCO est cependant l’une des principales causes de morbidité et de mortalité. Elle est caractérisée par une limitation persistante du flux d’air en raison d’un rétrécissement progressif des voies respiratoires qui interfère avec la respiration normale, entraînant un essoufflement (dyspnée), une respiration sifflante, une oppression thoracique et une toux productive. On estime que la BPCO, maladie évolutive, affecte 4 à 10 % des adultes des pays européens[1]. Dans le monde, près de 190 millions de personnes souffrent de BPCO[2], dont plus de 15 millions d’adultes diagnostiqués aux États-Unis[3].

AIRFLOW-1 (NCT#02058459) est une étude multicentrique de phase II en cours visant à évaluer l’innocuité de la dénervation pulmonaire ciblée chez les patients atteints de BPCO modérée à sévère au moyen du système Holaira et du cathéter Dual Cooled RF de dNerva(TM). L’étude implique actuellement de nombreux chercheurs en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en France, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, mais les chercheurs principaux de l’étude sont les Dr Slebos et Arschang Valipour, MD, PhD, FCCP, chef de groupe à l’Institut Ludwig-Boltzmann pour la BPCO et l’épidémiologie respiratoire de l’hôpital Otto Wagner.

À propos d’Holaira – Holaira, Inc., est une société privée spécialisée dans le conception de systèmes de dénervation pulmonaire et qui développe des produits minimalement invasifs destinés à faciliter la respiration chez les patients souffrant de maladies pulmonaires obstructives. Fondée en 2008, la société Holaira développe actuellement un nouveau système à cathéter qui présente un potentiel d’amélioration de la fonction pulmonaire, de la capacité d’exercice et de la qualité de vie chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site www.holaira.com.

 

Retrouvez ci-dessous des informations concernant le symposium éducatif d’Holaira et les résumés cliniques : 

Mini-Symposium de la soirée :

La dénervation pulmonaire ciblée chez les patients atteints de BPCO modérée à sévère

Présidents du programme : Alvar Agustí et Felix Herth

28 septembre 2015

17h30-19h

Local E102 (zone E)

 

Résumés :

Effet additif de la dénervation pulmonaire ciblée chez les patients atteints de BPCO

Coenraad Koegelenberg, Johan Theron, Dirk-Jan Slebos, Karin Klooster, Martin Mayse, Chris T Bolliger

29 septembre – 12h50

Innocuité à long terme de la dénervation pulmonaire ciblée bilatérale en une seule procédure chez les patients atteints de BPCO

Arschang Valipour, Christophe Pison, Romain Kessler, Gaetan Deslee

27 septembre – 12h50

Innocuité à deux ans de la dénervation pulmonaire ciblée chez les patients atteints de BPCO modérée à sévère

Dirk-Jan Slebos, Karin Klooster, Coenraad Koegelenberg, Johan Theron, Martin Mayse, Chris T Bolliger

27 septembre – 12h50

 

[1] http://www.efanet.org/get-advice/copd

[2] COPD (MPOC), mai 2013, TDR, Inc.

[3] CDC MMWR, 23 nov. 2012, vol. 51, n° 46

 

*La procédure de dénervation pulmonaire ciblée (TLD – Targeted Lung Denervation) fait actuellement l’objet d’une étude clinique dans le cadre de la maladie pulmonaire obstructive chronique et n’est pas encore disponible dans le commerce. Holaira est une marque commerciale d’Holaira, Inc.

 

Holaira annonce le premier traitement destiné aux patients à travers l’étude randomisée de la dénervation pulmonaire ciblée pour la BPCO

Les essais cliniques viennent d’être lancés pour la première injection simulée

MINNEAPOLIS, MN–(Marketwired – Oct 7, 2014) Holaira, Inc., un développeur de dispositifs médicaux destinés au traitement des maladies pulmonaires obstructives, a annoncé aujourd’hui le lancement de traitements dans le cadre de l’étude clinique AIRFLOW-1 destinée aux patients atteints de bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) de degré modéré à sévère, à travers une procédure appelée Étude randomisée de la dénervation pulmonaire * (TLD – Targeted Lung Denervation). Le système de dénervation pulmonaire Holaira(TM) a permis de traiter le premier patient dans l’un des principaux centres hospitalier de recherche en pneumologie, l’hôpital Otto Wagner Spital de Vienne, en Autriche. Arschang Valipour, médecin, titulaire d’un doctorat, pneumologue et chef de groupe à l’institut Ludwig-Boltzmann pour les bronchopneumopathies chroniques obstructives et l’épidémiologie respiratoire au sein du service de pneumologie et des soins intensifs de l’hôpital Otto Wagner Spital, a initié le premier traitement.

« Le premier patient traité, un homme âgé de 72 ans souffrant de BPCO, a très bien toléré le traitement thérapeutique », a indiqué le docteur Valipour. « La dénervation pulmonaire ciblée a été effectuée en toute sécurité sur les deux poumons par le biais d’une procédure unique, sans aucune complications procédurales. Comme ce fut le cas lors de nos études de faisabilité antérieures, nous prévoyons que les patients participant à l’étude AIRFLOW-1 connaîtront une amélioration durable de leur condition respiratoire. La perspective d’apporter une amélioration clinique durable tout en élargissant les possibilités de traitement pour ces patients s’avèrerait une avancée significative dans le domaine du traitement des affections pulmonaires. »

AIRFLOW-1 (NCT#02058459) est une étude clinique séquentielle, randomisée, à deux phases multicentriques afin d’optimiser la sélection des doses et d’évaluer la sécurité après un traitement avec le système de dénervation pulmonaire Holaira chez les patients atteints de bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) de degré modéré à sévère. Il s’agit du premier essai clinique randomisé avec une injection simulée destiné à la Dénervation pulmonaire ciblée. L’étude clinique de la Phase II portant sur 125 patients se déroule simultanément dans 15 centres hospitaliers en Autriche, en Belgique, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Le docteur Valipour, en association avec le docteur Dirk-Jan Slebos (PhD) du centre hospitalier universitaire de Groningen, aux Pays-Bas, sont les principaux chercheurs impliqués dans l’étude.

« Le lancement de cette étude clinique est une étape importante dans notre travail visant à développer le premier système de dénervation pulmonaire qui puisse répondre aux besoins non satisfaits des patients affectés de manière quotidienne par les maladies pulmonaires obstructives », a indiqué le docteur Dennis Wahr, président directeur général d’Holaira. « L’étude AIRFLOW-1 permettra d’élargir notre expérience clinique à travers les principaux centres spécialisés dans le traitement des maladies pulmonaires au sein de l’Union Européenne, tout en offrant une option de traitement potentiellement alternative destinée aux personnes souffrant de BPCO. Ceci pourrait avoir un effet durable par rapport au traitement pharmacologique actuel. »

Avant le lancement de l’étude clinique AIRFLOW-1, Holaira a effectué plusieurs études précliniques et deux études de faisabilité multicentriques sur l’homme. Les résultats de ces études d’une durée d’un an ont été présentés le mois dernier lors du congrès de la Société respiratoire européenne (ERS), à Munich. Les résultats de ces essais antérieurs effectués sur 37 patients démontrent le niveau de sécurité et de faisabilité du système Holaira pour la Dénervation pulmonaire ciblée (TLD) chez les patients atteints de BPCO de degré modéré à sévère. Les bienfaits cliniques potentiels de cette technique novatrice ont été mis en évidence par des améliorations durables chez les patients au niveau de la fonction pulmonaire, de la tolérance à l’effort et de la qualité de vie.

La dénervation pulmonaire ciblée (TLD) est une thérapie bronchoscopique ponctuelle effectuée à l’aide du système Holaira par l’entremise du cathéter Dual Cooled RF de la marque dNerva(TM). La conception brevetée du cathéter fournit une énergie de radiofréquence refroidie (pour la désensibilisation des nerfs) ciblée avec précision, afin de fournir une thérapie ablative qui soit habilitée à dénerver les signaux parasympathiques de la totalité du poumon. La dénervation parasympathique entraîne la relaxation des muscles lisses tout au long de l’arbre bronchique, ce qui peut contribuer à dilater les voies respiratoires afin d’améliorer la respiration, et ayant le potentiel de fournir une amélioration durable de la fonction pulmonaire générale des patients souffrant de BPCO.

Près de 190 millions de personnes dans le monde souffrent de BPCO(1), avec plus de 15 millions d’adultes diagnostiqués aux États-Unis. (2) Il s’agit de l’une des causes principales, pas toujours bien reconnue, de morbidité et de mortalité, provoquant 5 % des décès se produisant dans le monde chaque année (3). La BPCO est caractérisée par une limitation persistante du flux d’air en raison d’un rétrécissement progressif des voies respiratoires qui trouble la respiration normale, entraînant un essoufflement (dyspnée), une respiration sifflante, une oppression thoracique et une toux productive. Maladie évolutive et coûteuse, la BPCO représente près de la moitié de la charge financière de 102 milliards d’euros découlant du traitement des maladies pulmonaires en Europe, touchant 4 à 10 pour cent de la population adulte en Europe.(4)

À propos d’Holaira – Holaira, Inc., est une société privée qui se spécialisé dans le conception de systèmes de dénervation pulmonaire et qui développe des produits minimalement invasifs destinés à faciliter la respiration chez les patients souffrant de maladies pulmonaires obstructives. Fondée en 2008, la société Holaira travaille actuellement sur le développement d’un nouveau système basé sur un cathéter qui présente un potentiel d’amélioration de la fonction pulmonaire, de la capacité d’exercice et de la qualité de vie chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site www.holaira.com.

* La procédure de dénervation pulmonaire ciblée (TLD – Targeted Lung Denervation) fait actuellement l’objet d’une étude clinique dans le cadre de la maladie pulmonaire obstructive chronique, et n’est pas encore disponible dans le commerce.

Holaira et dNerva sont des marques déposées d’Holaira, Inc.

(1) BPCO, mai 2013, TDR, Inc.
(2) CDC (Centre américain de contrôle des maladies) MMWR (bulletin hebdomadaire de mortalité et de morbidité), 23 nov. 2012, Vol. 51, n° 46
(3) Feuille d’information de l’OMS, n° 310, juin 2011
(4) http://www.efanet.org/hronic-obstructive-pulmonary-disease/

# # #

Holaira annonce les premières présentations scientifiques consacrées à la dénervation pulmonaire ciblée pour la MPOC

Six résumés ont été présentés au cours du Congrès international 2014 de l’ERS

Minneapolis, MN, 8 septembre 2014 – Holaira, Inc., société développant des dispositifs médicaux destinés à traiter la maladie pulmonaire obstructive, a annoncé aujourd’hui les premières présentations de données scientifiques relatives à l’utilisation du système de dénervation pulmonaire Holaira(TM) dans le cadre d’une procédure dénommée « Dénervation pulmonaire ciblée* » (TLD – Targeted Lung Denervation), à l’occasion du Congrès international 2014 de la Société européenne de pneumologie (ERS) organisé du 6 au 10 septembre à Munich (Allemagne). Les données présentées comprenaient les résultats des deux premières études de faisabilité multicentriques du système Holaira chez des patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Holaira développe actuellement un nouveau système à base de cathéter pour traiter la MPOC en agissant sur les nerfs hyperactifs des voies respiratoires au cours d’un acte de TLD, une procédure bronchoscopique unique de thérapie ablative ouvrant les voies respiratoires obstruées afin d’améliorer la respiration et présentant un potentiel d’amélioration durable de l’état de l’ensemble du poumon. Encore peu reconnue, la MPOC est cependant l’une des principales causes de morbidité et de mortalité. Elle est caractérisée par une limitation persistante du flux d’air en raison d’un rétrécissement progressif des voies respiratoires qui interfère avec la respiration normale, entraînant un essoufflement (dyspnée), une respiration sifflante, une oppression thoracique et une toux productive. On estime que la MPOC, maladie évolutive, affecte 4 à 10 % des adultes des pays européens(1). Dans le monde, près de 190 millions de personnes souffrent de MPOC(2), parmi lesquelles plus de 15 millions d’adultes ont été diagnostiqués aux États-Unis(3).

La technologie innovante de la société a fait l’objet de six résumés présentés lors du Congrès international de l’ERS, y compris des exposés oraux sur les deux études de faisabilité multicentriques du système Holaira chez des patients atteints de MPOC.

« Nos recherches indiquent que le recours au système de dénervation pulmonaire d’Holaira dans le cadre d’un traitement TLD est faisable et sûr », a déclaré le docteur Dirk-Jan Slebos, chercheur principal au Centre médical de l’université de Groningue (Pays-Bas). « En outre, cette étude ouverte très précoce fournit des preuves de l’efficacité de la thérapie, étant donné que nos patients ont connu une amélioration durable de leur fonction pulmonaire, de leur tolérance à l’exercice et de leur qualité de vie par rapport à leur état antérieur à la procédure. Le potentiel de cette nouvelle thérapie bronchoscopique est encourageant. »

Les études de faisabilité multicentriques ont été menées sur six sites en Autriche, en France, aux Pays-Bas et en Afrique du Sud.

Lors du congrès, des recherches inspirantes sur les effets anti-inflammatoires de la procédure TLD ont également été présentées par le docteur Loes E.M. Kistemaker. Selon le docteur Martin Mayse, directeur technologique et cofondateur d’Holaira, « le potentiel d’inhibition de l’inflammation des voies respiratoires chez les patients atteints de MPOC présente un intérêt clinique. L’acétylcholine est le principal neurotransmetteur au sein des voies respiratoires. Il est notoire qu’elle provoque une bronchoconstriction et une sécrétion de mucus, mais il existe de plus en plus de preuves du rôle qu’elle joue également dans l’inflammation des voies respiratoires. En ciblant l’innervation parasympathique des poumons, la procédure TLD pourrait non seulement réduire le niveau de bronchoconstriction et de sécrétion de mucus, mais aussi atténuer l’inflammation. Nos premières conclusions vont dans ce sens et nous avons l’intention d’examiner cette question en détail au cours d’études ultérieures », a poursuivi le Dr Mayse.

Pendant le déroulement du congrès, Holaira tiendra son premier symposium d’information consacré à la procédure TLD dans la soirée du lundi 8 septembre. Le professeur Marc Decramer, président des hôpitaux universitaires de Louvain (Belgique), et le professeur Felix Herth, membre du collège de médecine thoracique et président de la division de soins pneumologiques et respiratoires Thoraxklinik de l’université d’Heidelberg (Allemagne), ont siégé parmi un panel de pneumologues et scientifiques de renom afin de discuter de la nécessité de nouveaux traitements de la MPOC, du travail préclinique avec le système Holaira et des études de faisabilité portant sur la procédure TLD. La future étude clinique randomisée multicentrique AIRFLOW-1 à injection simulée a également été présentée à l’auditoire.

Informations sur les résumés mentionnés dans le présent communiqué de presse :

Anti-inflammatory effects of targeted lung denervation in patients with COPD (Effets anti-inflammatoires de la dénervation pulmonaire ciblée chez les patients atteints de MPOC)
Loes E.M. Kistemaker, Dirk-Jan Slebos, Herman Meurs, Huib A.M. Kerstjens et Reinoud Gosens.

Bilateral targeted lung denervation in patients with COPD in a single procedure (Dénervation pulmonaire bilatérale ciblée monoprocédurale chez les patients atteints de MPOC)
Arschang Valipour, Christophe Pison, Romain Kessler et Gaetan Deslee.

Efficacy of targeted lung denervation on patients with moderate to severe COPD (Efficacité de la dénervation pulmonaire ciblée chez les patients atteints de MPOC modérée à sévère)
Dirk-Jan Slebos, Karin Klooster, Coenraad F.N. Koegelenberg, Johan Theron, Dorothy Steyn, Martin Mayse et Chris T. Bolliger.

Importance of surface cooling during targeted lung denervation for COPD (Importance du refroidissement des surfaces pendant la dénervation pulmonaire ciblée pour la MPOC)
Martin Mayse, Philip Johnson et James Hummel.

Safety and feasibility of targeted lung denervation in patients with moderate to severe COPD (Innocuité et faisabilité de la dénervation pulmonaire ciblée chez les patients atteints de MPOC modérée à sévère)
Dirk-Jan Slebos, Karin Klooster, Coenraad F.N. Koegelenberg, Johan Theron, Dorothy Steyn, Martin Mayse et Chris T. Bolliger.

Targeted lung denervation in the healthy sheep model – A potential treatment for COPD (Dénervation pulmonaire ciblée dans un modèle de moutons sains : Traitement potentiel pour la MPOC)
Martin Mayse, Philip Johnson, John Streeter, Mark Deem et James Hummel.

À propos d’Holaira Holaira, Inc., société privée spécialisée dans la dénervation pulmonaire, développe des produits minimalement invasifs destinés à faciliter la respiration chez les patients souffrant de maladies pulmonaires obstructives. Fondée en 2008, Holaira travaille actuellement sur un nouveau système basé sur un cathéter qui présente un potentiel d’amélioration de la fonction pulmonaire, de la capacité d’exercice et de la qualité de vie chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site www.holaira.com.

 

[1] http://www.efanet.org/hronic-obstructive-pulmonary-disease/

[2] COPD (MPOC), mai 2013, TDR, Inc.

[3] CDC MMWR, 23 nov. 2012, vol. 51, n° 46

 

* La procédure de dénervation pulmonaire ciblée (TLD – Targeted Lung Denervation) fait actuellement l’objet d’une étude clinique dans le cadre de la maladie pulmonaire obstructive chronique et n’est pas encore disponible dans le commerce. Holaira est une marque commerciale d’Holaira, Inc.

Holaira clôture un cycle de financement de 42 millions de dollars américains en capital-risque

Vertex Venture Holdings est l’investisseur principal qui finance l’essai clinique randomisé 

 

Minneapolis, MN, 3 avril, 2014 – Holaira, Inc., développeur de dispositifs médicaux pour traiter les maladies pulmonaires obstructives, a annoncé aujourd’hui la clôture de son financement par capitaux privés de série D, après avoir recueilli 42 millions de dollars américains auprès de Vertex Venture Holdings Ltd. Les autres participants à ce cycle de financement sont les suivants: Windham Venture Partners, deux investisseurs stratégiques, et tous les investisseurs de capital-risque existants de Holaira: Advanced Technology Ventures, Morgenthaler Ventures, Split Rock Partners, et Versant Ventures. Le produit généré par ce financement sera destiné au premier essai clinique de dénervation du poumon randomisé avec témoin fictif.

Holaira travaille actuellement à l’élaboration d’un nouveau système à cathéter pour une procédure appelée la dénervation ciblée du poumon (targeted lung denervation, TLD). Il vise à améliorer la respiration des patients atteints de maladies pulmonaires chroniques obstructive (BPCO). La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est l’une des premières causes de morbidité et de mortalité, bien qu’elle ne soit pas encore reconnue comme telle. Elle se caractérise par une limitation persistante du flux d’air dans les poumons due à un rétrécissement progressif des voies respiratoires, qui gêne la respiration normale et se solde par un essoufflement (dyspnée), une respiration sifflante, un serrement dans la poitrine et une toux productive. La BPCO[1] touche à l’heure actuelle environ 190 millions d’individus dans le monde, dont plus de 15 millions d’adultes diagnostiqués aux États-Unis.[2]

« Les patients atteints de BPCO disposaient jusqu’à présent de moyens limités pour traiter leurs symptômes » indique le Dr Lincoln Chee, partenaire de coentreprise chez Vertex Venture Holdings. « Nous pensons que la technologie exclusive de Holaira contribue sensiblement à l’amélioration du traitement de cette maladie. WCe simple traitement bronchoscopique permettra d’améliorer durablement la fonction pulmonaire en libérant les voies respiratoires obstruées. »

« Ce financement illustre un fort engagement de la part des investisseurs, qui souhaitent ainsi contribuer au développement de notre produit et soutenir nos essais cliniques à venir pour le système de dénervation du poumon Holaira™ » déclare Dennis Wahr, Dr en Médecine, président et PDG de Holaira. « Après plusieurs études sur des animaux et deux essais de faisabilité chez des humains, nous sommes prêts à lancer le premier essai clinique randomisé avec témoin fictif sur le traitement par dénervation ciblée du poumon. »

« Ayant été l’un des premiers investisseurs de Holaira, nous sommes ravis d’accueillir de nouveaux partenaires de qualité, tels que Vertex Venture Holdings et Windham Venture Partners », annonce Hank Plain de Morgenthaler Ventures. « Cette nouvelle coalition vient renforcer les opportunités importantes qui se profilent à l’horizon de Holaira. »

Parallèlement à cette étape décisive de financement, le Dr Wahr a annoncé l’arrivée du Dr Chee dans les rangs du conseil d’administration de Holaira. Le Dr Chee rejoindra Mike Carusi d’Advanced Technology Ventures, Mark Deem de The Foundry, Kirk Nielsen de Versant Ventures, Hank Plain de Morgenthaler Ventures, Dave Stassen de Split Rock Partners et le Dr Wahr.

À propos de Holaira – Holaira, Inc. est une société privée spécialisée dans la dénervation du poumon, qui développe des produits mini-invasifs pour améliorer la respiration des patients atteints de maladies pulmonaires obstructives. Fondée en 2008, Holaira élabore actuellement un nouveau système à cathéter pour améliorer la fonction pulmonaire, la capacité à l’effort et la qualité de vie des patients atteints de maladies pulmonaires chroniques obstructives.

À propos de Vertex Venture Holdings Vertex Venture Holdings Ltd est une filiale en propriété exclusive de Temasek Holdings, dont les investissements portent sur des sociétés émergentes dans la Grande Asie et dans certains États américains et pays européens. Depuis sa fondation en 1988, Vertex a investi dans plus de 350 startups, ce qui lui a permis d’offrir des rendements élevés aux investisseurs, tout en aidant plus de 150 sociétés de portefeuille à atteindre leur valeur intrinsèque grâce aux cotations sur les marchés mondiaux de capitaux et aux acquisitions par des leaders de l’industrie. Vertex a installé son siège social à Singapour et compte plusieurs bureaux régionaux, notamment à Pékin et Shanghai en Chine, Taipei à Taïwan et Bangalore en Inde. Elle cherche à tirer parti à la fois de sa présence sur le réseau et de son expérience afin de créer de la valeur ajoutée dont bénéficieront les investisseurs et les sociétés de portefeuille.

# # #

 


[1] BPCO, mai 2013, TDR, Inc.

[2] CDC MMWR, 23 Nov 2012, volume 51, No. 46